Le CHALA a participé au plus grand rendez vous européen dédié aux technologies Linux et OpenSource, Solutions Linux. L’édition 2011 du salon s’est tenue au CNIT de la Défense.

Participant à la table ronde : Quelle politique publique en matière de logiciel libre ? j’ai eu la chance d’évoluer, sous l’orchestration de Frédéric COUCHET, Délégué Général de l’APRIL et Benjamin JEAN, Expert juridique open source, avec Thierry Aymé de la DGFIP, François ELIE, Président, ADDULACT, Jean-Christophe FRACHET, Responsable TIC du Conseil Général de l’Essonne, François LETTELIER , Consultant Indépendant.

L’objectif de cette table ronde était d’aborder les leviers d’action et les points de blocages juridiques et politiques en matière de logiciel libre. Le débat n’est plus aujourd’hui sur pourquoi et comment utiliser les logiciels libres, mais sur pourquoi et comment le favoriser ! Réflexion politique d’abord, à chaque niveau, afin de réduire, pérenniser et mutualiser les investissements : ce n’est pas un hasard si de plus en plus d’administrations font de l’emploi des Logiciels Libres un objectif à atteindre (Pays-Bas, Équateur, Brésil, Extramaduria, Piémont, etc.) et si de grands groupes orientent leur politique en faveur de ces mêmes logiciels afin de ré-internaliser leurs développements.

Accompagné de Christian Roland, Président du CHALA, nous avons pu avoir des échanges fructeux avec notamment SYSTEMATIC, le pôle de compétence de la Région Ile de France, PLOSS, le réseau des professionnels de l’OpenSource pour l’Ile de France, le Secrétaire d’Etat à l’Economie Numérique, Monsieur GAALOUL, et les estimés Professeurs Mohammed Said OUERGHI et Georges Louis BARON