Ressources Internet Francophone : Centres de données de proximité à l’échelle continentale Yves MIEZAN EZO, CHALA
Le projet RIF pour Ressources Internet Francophone de sites miroirs pour les logiciels libres a été initialisé en 2001 par l’IFN, Institut de la Francophonie Numérique, en collaboration avec l’IRD Montpellier (Institut de Recherche et de Développement) et les associations nationales d’utilisateurs de logiciels libres.
Le projet RIF a pour objectif de faciliter le téléchargement de logiciels libres et gratuits en mettant des sites miroirs de proximité dans les pays francophones du Sud.
Dans un premier temps, cinq pays d’Afrique francophone, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Madagascar et le Mali ont été choisis pour l’installation des serveurs mirroirs.
Les machines, installées dans des structures à connexion Internet haut débit, facteur essentiel pour la réussite du projet, stockent en mémoire locale des Gigaoctets de données permettant ainsi aux utilisateurs d’accéder aux ressources en vitesse optimum (plus de connexion internationale.
Au travers de cette expérience, toutes les facettes d’une utilisation efficiente du data center sont mises en exergue :
– automatisation des process d’installation et de réplication des infrastructures ;
– respect l’ergonomie des schémas nationaux et impératif de qualité de service ;
– architecture des systèmes d’information de sorte à optimiser la scalabilité des volumes de données ;
– plan de performance, au travers du choix des outils et de la politique de gestion des compétences, etc.