Une fois n’est pas coutume, j’ai geeké cette année aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre de Bordeaux !

Arrivé en terrain hostilement convivial, j’ai du, pour avoir accès au WiFi des RMLL, aller lancer un script Python pour obtenir mon adresse IP fixe, condition absolue de bonne réception des ondes.
Le soir même, pensant que j’étais sauvé et retourné en civilisation capitalistique, j’ai eu la tristesse de constater que la freebox de mon ami et frère Eric n’était pas branchée. J’ai pris mon mal en patience et ai attendu le lendemain…

La Table Ronde à laquelle je participais le 7 a été géniale :

  • caractère informel en amphithéâtre
  • multicolore
  • transgénérationnelle
  • hétérogène quant aux parcours et profils
  • multidimensionnelle

Un point commun au combien important nous rassemblait : le passionnel éducatif.

Du coup, tout en nouant des contacts avec Pascale Luciani, et Jean-Yves Jeannas, que j’avais eu plaisir de connaitre téléphoniquement dans une autre vie, j’ai consolidé celles que j’avais déjà avec Jean-Pierre Archambault, et Geneviève Pouchin.

J’y ai appris notamment, au sujet du grand emprunt national français, dont une quote-part serait consacrés aux infrastructures en vue d’équiper les zones périurbaines et rurales, et 2,5 milliards d’euros sur les pratiques, les usages et les contenus numériques.

Le mot, Libre, absent des premières ébauches, est apparu et a été validé en ce 7 juillet !

Le 08 juillet a été consacré aux conférences Entreprises dont celles consacrées à l’industiralisation et la productivité.

Le 09, rebelote de geekage…quelques mésaventures sur la connectivité internationale et le choix que je fais, de faire mon intervention sur L’OpenSource a la rencontre des objectifs du Millénaire — Les Logiciels Libres au service du programme Éducation pour Tous de l’Unesco en mode Question / Réponse aux autres intervenants et paricipants.

L’idée, simple, de mon choix est que chacun d’entre nous se bat et défend les fondamentaux de la mutualisation de la connaissance, thème central de EPT. Plutôt donc que de faire une présentation liminaire sur le sujet, je choisis d’amener les intervenants à s’en rendre compte.

Je fais également quelques interventions également avec Hanoï au Vietnam et le Togo sur le LPI, sa philosophie et sa documentation, étant celui qui, sous le mandat de l’Agence Universitaire de la Francophonie et du LPI France, a mis en place le premier cursus professionnel de certification en France, et à être devenu Centre d’excellence en 2009…mais c’est mon ancienne vie…

Le soir, avec des enseignants et instituteurs, je m’aperçois que je suis reconnu, mais que seuls les aléas technologiques ont été retenus.

Le samedi, c’est journée marathon…après avoir refait le monde avec Christian Roland et Eric Seigne, nous être couchés à 5 heures du matin, nous sommes au garde à vous à 9 quelques heures de travail qui nous amènent tout doucement à 16h.

C’est rude, j’avoue… En résumé, cette année, j’ai conceptualisé, j’ai geeké, j’ai aimé…Vivement l’année prochaine !