La Triennale 2011 de l’ADEA

Vers des systèmes d’éducation et de formation au service du développement durable de l’Afrique

La Triennale 2011 se déroulera à Ouagadougou, au Burkina Faso, début décembre 2011. Placée sous le haut patronage du président du Burkina Faso, elle sera ouverte par le président de la République du Burkina Faso et un autre chef d’Etat africain. Quelque 800 participants sont attendus.
Le réseau Apréli@ est partenaire de la triennale et participe activement aux réflexions et activités du thème transversal TICE au service du développement durable de l’éducation et de la formation en Afrique. Le réseau Apréli@ propose quatre études et recherche-actions participatives, associant toutes les composantes de la société avec des partenaires nationaux et internationaux, du Sud et du Nord.

Organisée par l’ADEA, la Biennale de l’éducation et de la formation en Afrique, qui s’est transformée
en Triennale depuis 2008, est l’événement éducatif le plus important de la région, tant au niveau de la
participation – plus de 600 personnes ont participé à la dernière Biennale de Maputo, dont quelque
soixante ministres – que de la teneur des discussions, qui sont ancrées dans un solide travail de
recherche et de concertation entre les acteurs de l’éducation et de la formation.
Les ministres de l’éducation et de la formation de tous les pays d’Afrique participent à ce grand
événement, ainsi que les partenaires au développement bilatéraux et multilatéraux, les fondations, les
réseaux de recherche, les ONG, OSC, universitaires, chercheurs et praticiens du domaine.
Pour la Triennale 2011, qui portera sur le thème de l’éducation et de la formation pour le
développement durable de l’Afrique, de nombreux autres acteurs allant au-delà du secteur de
l’éducation et de la formation seront conviés et impliqués dans les travaux préparatoires : des jeunes,
des représentants du secteur privé, de la société civile, des secteurs de la santé, de l’environnement, de
l’agriculture, des ministères des finances, de l’emploi, du développement rural, etc.

La Triennale 2011 se déroulera à Ouagadougou, au Burkina Faso, début décembre 2011. Placée sous
le haut patronage du président du Burkina Faso, elle sera ouverte par le président de la République du
Burkina Faso et un autre chef d’Etat africain. Quelque 800 participants sont attendus.

La Triennale 2011 : éduquer et former pour le développement durable

La Triennale 2011 de l’ADEA a pour objectif de promouvoir les connaissances, compétences et
qualifications critiques susceptibles de relever le défi du développement durable de l’Afrique et, dans
ce contexte, de mobiliser l’ensemble des responsables politiques, économiques et sociaux autour de la
nécessité de concevoir et d’édifier des systèmes d’éducation et de formation efficaces et pertinents.
Le thème de la Triennale 2011 est le suivant : « Promouvoir les connaissances, compétences et
qualifications critiques pour le développement durable de l’Afrique: comment édifier/concevoir une
réponse efficace des systèmes d’éducation et de formation ? »
La question à laquelle la Triennale devra répondre peut se formuler comme suit : « Comment les pays
africains peuvent-ils concevoir et mettre en oeuvre dans les contextes actuels et futurs des réformes et
des innovations transformant les systèmes d’éducation et de formation de manière à ce que ceux-ci
produisent efficacement une masse de compétences critiques pour le développement durable ? »
La réponse à cette question suppose que les systèmes en place changent de paradigme et évoluent,
entre autres, du concept de connaissance à celui de connaissance et de compétence, du concept
d’enseignement à celui d’apprentissage ou encore du concept de système basé sur l’offre à celui de
système basé sur la réponse à la demande. Elle exige de reprendre à la base des interrogations
fondamentales telles que :

-Quoi apprendre ?
-Comment apprendre ?
-En vue de quoi ?
-Pour quelle utilité, utilisation et impact ?

Pour relever les défis du thème qu’elle énonce, la Triennale devra permettre d’articuler l’éducation et
la formation à un projet de transformation sociale qui visera à former une masse critique de citoyens à
trois niveaux :
-des citoyens non seulement informés et formés, mais, surtout, capables de mobiliser leurs
acquis pour opérer les transformations économiques, sociales, culturelles et politiques posées
à l’ordre du jour du développement durable ;
– des travailleurs disposant de compétences professionnelles qui valorisent le potentiel et les
atouts spécifiques de développement des différents pays africains, élèvent la productivité du
travail et la croissance économique, notamment à travers l’intégration des nouvelles
technologies ;
– des ressources humaines hautement qualifiées pouvant assurer la production endogène de
connaissances scientifiques et d’innovations technologiques et offrant à l’Afrique la capacité
de développer des économies et des sociétés basées sur le savoir qu’exige la mondialisation en
cours.

Ces trois niveaux constitueront les trois sous-thèmes qui seront développés par la Triennale, en
fonction des compétences correspondantes à développer par les systèmes éducatifs et de formation, en
articulation avec les missions majeures qui leurs sont confiées :
1. Le socle commun de compétences pour un apprentissage tout au long de la vie.
2. Le développement de compétences techniques et professionnelles (DCTP) pour une croissance
socio-économique et un apprentissage tout au long de la vie.
3. Le développement, tout au long de la vie, des compétences scientifiques et techniques pour
une intégration réussie de l’Afrique dans le contexte de la mondialisation.

A travers ces trois sous-thèmes, un ensemble de questions transversales seront également traitées
dont : l’intégration à tous niveaux de l’apprentissage tout au long de la vie ; le développement des
connaissances et des compétences dans les plans stratégiques nationaux ; les réformes des dispositifs
d’éducation et de formation afin de favoriser l’acquisition de compétences critiques ; l’utilisation des
technologies de l’information et de la communication (TIC) pour renforcer les capacités de tous les
acteurs de l’éducation et de la formation ; la promotion de l’efficacité et de la pertinence des
apprentissages ; la validation et certification des compétences dans tous les secteurs et dispositifs ; la
promotion des partenariats divers ; les articulations étroites entre coût et financement, efficacité et
soutenabilité ; les liens indissociables entre efficacité, équité et genre ; le développement de
compétences de vie ; la promotion et la valorisation des valeurs humaines ; la construction et le
renforcement de la paix et de la solidarité dans les Etats fragiles ; l’intégration régionale et la
coopération dans les domaines du développement éducatif, professionnel, scientifique et technique.

Le lancement officiel de la Triennale 2011

Le lancement officiel de la Triennale aura lieu à Tunis, le 3 décembre 2010, à l’occasion de la 33ème
session du Comité directeur de l’ADEA. Il dévoilera le thème et marquera le coup d’envoi des travaux
préparatoires de la Triennale, environ un an avant la tenue de l’évènement à Ouagadougou. Le
lancement vise à mobiliser les membres de l’ADEA et un ensemble représentatif des partenaires clé
qui seront impliqués dans le processus de préparation de la Triennale. L’ADEA espère également
obtenir le soutien de partenaires financiers, nécessaire à la bonne conduite des travaux préparatoires et
à la réussite de la Triennale 2011.
Pour plus d’informations sur l’ADEA et sur la Triennale, veuillez contacter :
Thanh-Hoa Desruelles, Communication et relations presse, Secrétariat de l’ADEA, t.desruelles@afdb.orgCette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Lauren Ventimiglia, point focal pour la Triennale 2011, l.ventimiglia@afdb.orgCette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA)
13 avenue du Ghana, BP 323, 1002, Tunis Belvédère, Tunisie
tel : +216/ 71 10 39 86 – fax : +216/ 71 25 26 69 – mél : adea@afdb.orgCette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Lancement de la Triennale 2011 de l’ADEA – 16 novembre 2010, ADEA

NB : le réseau Apréli@ est partenaire de la triennale et participe activement aux réflexions et activités du thème transversal TICE au service du développement durable de l’éducation et de la formation en Afrique. Le réseau Apréli@ propose quatre études et recherche-actions participatives, associant toutes les composantes de la société avec des partenaires nationaux et internationaux, du Sud et du Nord.